AVOIR SON PONEY

Avoir son propre poney Shetland ou plus grand, est le rêve de tous les enfants et pour certains des adultes ! Mais avoir son propre poney implique plusieurs choses. La première et la plus importe avant de se lancer dans l'achat d'un poney est "Suis je capable d'assumer financièrement mon poney ?" ; "Ais je le temps d'avoir un poney ?" et "Comment choisir mon poney ?". Nous allons essayer de vous aider en vous présentant notre point de vue et expérience.

Ais je tous les moyens d'avoir un poney ?

Avoir son propre poney est un engagement, une responsabilité à ne pas prendre à la légère ! Avez vous vraiment les moyens financiers d'avoir un poney ? Avez vous le temps de vous occuper de votre poney ? Êtes vous prêt à faire des sacrifice parce que votre poney est malade ce mois-ci ? ... Tant de questions auquelles il faut penser !

 

En règle général, le Shetland vit au pré à l'année avec un abri ou en stabulation la nuit. Le shetland à été conçu par mère nature pour vivre dans un climat rigoureux avec peu de nourriture à sa disposition d'où sa taille de bonsaï. Un rien lui profite et il est très gourmand aussi a t-il tendance à se goinfrer sans modération.
Mais ce n'est pas pour autant que votre Shetland n'aura pas besoin d'espace pour galoper ! Et surtout un copain pour jouer. Et oui !, un poney au pré ne peut pas vivre seul, il aura forcément besoin d'un compagnon (un autre poney, une chèvre, un mouton,...). Cela veut donc dire que vous allez devoir assumer 2 animaux !
 

Que ce soit un Shetland ou un autre équidé de taille supérieur, celui-ci aura besoin d'être vacciné 1 fois par an (Grippe, Tétanos, Rhino : 56,71€ HT), de voir le maréchal 3 fois par an (30€ HT pour un parrage), de voir le dentiste 1 fois par an (80€ HT). Si le poney n'est pas chez vous, il faudra ajouter à cela une pension pré (90€ HT/mois. Chez nous, c'est le tarif pour un Shetland). Un budget non des moindre à ne pas prendre à la légère, car votre poney peut attraper froid et avoir besoin de sirop, d'antiobiotiques,... Donc cela incitera la venue d'un vétérinaire (et de la facture qui va bien avec !).

 

En suite, avez vous le temps de vous occuper de votre poney ? Acheter un poney pour jamais sans occuper n'a aucun sens. Le but est de partager des choses avec lui. S'il est chez vous, avez vous le temps d'aller faire le tour de vos clotures tous les jours ? De le nourrir ? De le brosser ? De faire des tourner d'eau, plusieurs fois par jour si besoin ?! Et ce, sous n'importe quelle météo... Comptez dans le budget poney, l'achat de super bottes en caoutchouc !!

Comment choisir mon poney ?

Déjà, il faut savoir s'auto-évaluer, et ce à sa juste valeur, sur son niveau de compétence. Un débutant ne pourra acheter un poulain ou une ponette gestante, par exemple. Sauf si, et seulement SI, vous mettez votre poney en pension dans un élevage, poney-club ou autre, mais chez des gens compétents qui on l'habitude.

 

Tout d'abord, attention à l’abus de terminologie: le Shetland est une race et non une notion de taille ou d’aspect: un Shetland est un poney inscrit au Stud Book de sa race, sinon il s’agit de poney ressemblant à un shetland, dit d’Origine Constatée ou d’Origine Non Constatée et du coup souvent issus de critères de sélection moins rigoureux. Ensuite, il y a des poneys avec de vrais papiers Shetland mais qui  sont souvent importés de Hollande. La Hollande possède d’excellents élevages de Shetland avec des poneys de très haute qualité, certains de mes reproducteurs proviennent d’ailleurs de ces élevages réputés et ces poneys de qualités sont vendus à des prix similaires de ceux pratiqués par les éleveurs français.  Mais il existe un autre marché d’élevage en Hollande sous forme intensive avec des poneys élevés « en gros » pour d’autres fins que la recherche de qualité.

 

    Alors qui sont ces poneys « low cost » ?  Car toute la question est là……

 

Vous trouverez peut être dans ces conditions la perle rare, mais voilà quelques points de réflexion:

-Pensez vous qu’à des prix si bas on puisse vous garantir un poney sélectionné depuis des générations pour son modèle, sa génétique, son caractère?

-Pensez vous qu’il est habitué à l’homme, aux enfants, aux autres animaux ?

-Pensez vous qu’il a été manipulé quotidiennement et que lui et sa mère ont été dorlotés et ont bénéficié des meilleurs soins ?

-Pensez vous que le vendeur, le marchand connaisse bien le poney qu’il veut vous vendre ? Que vous pourrez garder contact avec lui pour des conseils sur votre poney?  

-Pensez vous connaître et maîtriser son statut sanitaire: vaccination, parasitisme interne ou externe, maladies contagieuses etc ?


Le montant qu’il vous demande pour ce poney est peut être moins élevé que celui auquel un éleveur vous propose ces poneys. Et même si l’on ne tient pas compte de des critères de qualité qu'il vient de vous être exposer et que l’on ne prend que des critères économiques, voici d’autres points à prendre en considération.  Ce poney, il va falloir certainement l’inscrire au SIRE pour que sa carte d’identification soit en ordre. Pour cela il va falloir faire venir votre vétérinaire pour vérifier et valider  son signalement, vérifier si sa puce électronique correspond, puis il va falloir payer l’IFCE (120€ au minimum et sous réserve d’acceptation) qui validera un carnet français à votre poney. Ensuite, vous allez devoir le faire vacciner, le vermifuger et peut être avoir à le castrer aussi…. Calculer par vous même.....Tout cela a un prix non négligeable à prendre en compte ! Lorsque vous acheter un poney chez un éleveur français, vous n'avez pas cette dépense suppémentaire.
Alors ce poney moins cher le voyez vous toujours pareil ? Etes vous sur de savoir qui il est vraiment ? Etes  vous sur qu'au final il est moins cher ?

Elevage d'Henann - Anne Tellier - 78660 St Martin de Bréthencourt  +33 (7) 62 90 03 03 -  elevage.henann@gmail.com